PASSION ROSALIE

FORUM de Citroen Rosalie.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  FAQFAQ  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 restauration d'une 10cv série B

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
eilasor
^
avatar

Nombre de messages : 1416
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Mer 13 Mar 2013 - 18:19

Le moteur démarre en 12 volts (sur le démarreur, j'espère) !!
Revenir en haut Aller en bas
vonvon
^
avatar

Nombre de messages : 719
Age : 60
Localisation : Chez moi dans l'heure...
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Mer 13 Mar 2013 - 19:58

chapeau
Pour répondre a tous merci

Je ne comprend pas se que tu appelles le circuit HT,
les fils sont neuf, j'essai 2 bobines (6 volts)
le moteur démarre bien en 12 avec le démarreur
J'ai testé avec une lampe témoin l'isolation des fils de l’allumeur + les vis, aucun perte de jus
j'ai une petite étincelle de temps en temps mais très faible au niveau des vis
le doigt du distributeur ainsi que les plots de la tête de delco sont OK
je vais essayer un autre condo, et les tester avec mon pot mais pas avant dimanche car demain je drive , et oui fini les vacances forcée Sad dommage pour la Rosalie
Revenir en haut Aller en bas
papytravaux
^
avatar

Nombre de messages : 2675
Age : 71
Localisation : Reims ( près de...)
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Mer 13 Mar 2013 - 20:37

vonvon a écrit:
chapeau
Pour répondre a tous merci

Je ne comprend pas se que tu appelles le circuit HT,
les fils sont neuf, j'essai 2 bobines (6 volts)
le moteur démarre bien en 12 avec le démarreur
J'ai testé avec une lampe témoin l'isolation des fils de l’allumeur + les vis, aucun perte de jus
j'ai une petite étincelle de temps en temps mais très faible au niveau des vis
le doigt du distributeur ainsi que les plots de la tête de delco sont OK
je vais essayer un autre condo, et les tester avec mon pot mais pas avant dimanche car demain je drive , et oui fini les vacances forcée Sad dommage pour la Rosalie

J'ai testé avec une lampe témoin l'isolation des fils de l’allumeur + les vis, aucun perte de jus
je ne comprends pas.........une lampe témoin ne permet nullement de mettre en évidence une perte de jus scratch

Mais peu importe, pourquoi tu ne fais pas l'essai de démarrage avec le tout en 6 volts sauf le démarreur en 12
tu aurais déjà la réponse à pas mal d'interrogations il me semble...il n'y a aucun risque de destruction de quoi que ce soit..

La bobine en principe ne doit pas aimer beaucoup le 12 volts....Pour un essai ponctuel sans insistance, juste le temps au moteur de faire quelques tours, ça peut passer, au delà je suis plutôt très réservé......
c'est comme si, pour imager, tu branches un appareil électrique de 220 volts sur du 380........

les plots et contacts du distributeur et le doigt de delco ne servent qu'à passer d'un circuit ( cylindre)à un autre. La partie fonctionnelle pour la production du courant se joue entre les vis platinées, le condensateur et la bobine..
La bobine comporte deux circuits:
- un basse tension sur lequel tu raccordes le fil vennat de la batterie et le fil qui part vers le distributeur
- un haute tension qui part de la bobine vers la tête de delco par le fil blindé et qui est distribué a tour de rôle sur chaque cylindre par le doigt de delco

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Jeu 14 Mar 2013 - 8:25

Bonjour
condensateur claque = tres forte etincelle aux rupteurs
Revenir en haut Aller en bas
brownie
^
avatar

Nombre de messages : 919
Age : 58
Localisation : Seine&Marne
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Ven 15 Mar 2013 - 8:43

Bonjour,

As-tu bien vérifié cette partie (cercle rouge). Il doit y avoir une parfaite isolation par rapport au corps de l'allumeur à cet endroit (sur mon auto, les rondelles isolante étaient totalement détruites). Et là tu as forcément un court circuit.

Revenir en haut Aller en bas
vonvon
^
avatar

Nombre de messages : 719
Age : 60
Localisation : Chez moi dans l'heure...
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Ven 15 Mar 2013 - 21:25

brownie a écrit:
Bonjour,

As-tu bien vérifié cette partie (cercle rouge). Il doit y avoir une parfaite isolation par rapport au corps de l'allumeur à cet endroit (sur mon auto, les rondelles isolante étaient totalement détruites). Et là tu as forcément un court circuit.


chapeau

C'est ce que j'ai fait avec ma lampe témoin geek "J'ai testé avec une lampe témoin l'isolation des fils de l’allumeur + les vis, aucun perte de jus"
Revenir en haut Aller en bas
vonvon
^
avatar

Nombre de messages : 719
Age : 60
Localisation : Chez moi dans l'heure...
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Sam 16 Mar 2013 - 19:51

chapeau

papytravaux a écrit:

"Mais peu importe, pourquoi tu ne fais pas l'essai de démarrage avec le tout en 6 volts sauf le démarreur en 12
tu aurais déjà la réponse à pas mal d'interrogations il me semble...il n'y a aucun risque de destruction de quoi que ce soit.."

J'ai trouvé, elle marche banane drive
Avec mon pote électricien, nous nous sommes aperçus avec du 6 volts que le démarreur pompe trop de jus donc étincelle très faible.
Avec le démarreur en 12 le reste en 6, l'étincelle est franche, la voiture démarre au quart de tour..

Démontage du démarreur, résultat trop de jeu au niveau des bagues du rotor surtout coté charbons .Il frotte légèrement contre l'induit d'où la perte de courant.
Je vais voir à faire des bagues car il n'y a pas assez de place pour mettre un roulement.

Je tiens à dire merci à tous ceux qui se sont pris la tête à chercher la solution top2
Revenir en haut Aller en bas
Bouzic
^
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 64
Localisation : Meurthe & Moselle
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Sam 16 Mar 2013 - 19:55

En voilà une bonne nouvelle banane top

***********************************************
Francis .
8A  Berline commerciale

Une Rosalie  se mérite !!
Revenir en haut Aller en bas
eilasor
^
avatar

Nombre de messages : 1416
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Sam 16 Mar 2013 - 20:04

eilasor a écrit:
Peut-être alors qu'au démarrage ton démarreur prend trop de jus et il n'y en a plus assez pour l'allumage !!

J'ai gagné !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
David
^
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 47
Localisation : Lavannes
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Sam 16 Mar 2013 - 20:11

une passion, une entraide et le résultat : une rosalie qui tourne !
C'est ça la Passion Rosalie !
Bravo à tous !
Revenir en haut Aller en bas
eilasor
^
avatar

Nombre de messages : 1416
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Sam 16 Mar 2013 - 20:15

Vonvon, et ton pointeau ????
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Sam 16 Mar 2013 - 23:46

Bonsoir
vonvon , j'ai trouve ces bagues chez un electricien auto pour quelques euros
Revenir en haut Aller en bas
vonvon
^
avatar

Nombre de messages : 719
Age : 60
Localisation : Chez moi dans l'heure...
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Dim 17 Mar 2013 - 9:22

eilasor a écrit:
eilasor a écrit:
Peut-être alors qu'au démarrage ton démarreur prend trop de jus et il n'y en a plus assez pour l'allumage !!

J'ai gagné !!!!!

chapeau
OUI tu as gagné merci par contre je ne sais pas encore quoi mdr
Pour le pointeau je n'ai pas encore regardé
Revenir en haut Aller en bas
vonvon
^
avatar

Nombre de messages : 719
Age : 60
Localisation : Chez moi dans l'heure...
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Dim 17 Mar 2013 - 9:26

David a écrit:
une passion, une entraide et le résultat : une rosalie qui tourne !
C'est ça la Passion Rosalie !
Bravo à tous !

chapeau

Exactement ce que je recherche sur un forum.
une passion :smil 22: , une entraide .etc....
Revenir en haut Aller en bas
vonvon
^
avatar

Nombre de messages : 719
Age : 60
Localisation : Chez moi dans l'heure...
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Dim 17 Mar 2013 - 9:35

cambouis a écrit:
Bonsoir
vonvon , j'ai trouve ces bagues chez un electricien auto pour quelques euros

chapeau

Je vais voir les cotes des bagues,ensuite je rectifie au tour l'axe du rotor, car il est marqué.

On m'a conseillé de monter un graisseur en lieu et place de celui à huile Question
Revenir en haut Aller en bas
papytravaux
^
avatar

Nombre de messages : 2675
Age : 71
Localisation : Reims ( près de...)
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Dim 17 Mar 2013 - 9:49

vonvon a écrit:
chapeau

papytravaux a écrit:

"Mais peu importe, pourquoi tu ne fais pas l'essai de démarrage avec le tout en 6 volts sauf le démarreur en 12
tu aurais déjà la réponse à pas mal d'interrogations il me semble...il n'y a aucun risque de destruction de quoi que ce soit.."

J'ai trouvé, elle marche banane drive
Avec mon pote électricien, nous nous sommes aperçus avec du 6 volts que le démarreur pompe trop de jus donc étincelle très faible.
Avec le démarreur en 12 le reste en 6, l'étincelle est franche, la voiture démarre au quart de tour..

Démontage du démarreur, résultat trop de jeu au niveau des bagues du rotor surtout coté charbons .Il frotte légèrement contre l'induit d'où la perte de courant.
Je vais voir à faire des bagues car il n'y a pas assez de place pour mettre un roulement.
Je tiens à dire merci à tous ceux qui se sont pris la tête à chercher la solution top2

Ca aussi c'était dit biloutte....

alors tu vois quand tu veux

Pour la bague, il ne faut pas chercher à mettre un roulement même à aiguilles ni autre chose qu'une bague.
Imagines, placé à cet endroit les dégats que pourraient faire des billes ou aiguilles de roulement qui se feraient la valise....Par contre il te faut monter une bague autolubrifiante...Tu trouves celà chez tous les pros de la fourniture industrielle qui vendent roulements, poulies,pignons, etc....
je dois pouvoir te définir un produit si besoin


Dernière édition par papytravaux le Dim 17 Mar 2013 - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
papytravaux
^
avatar

Nombre de messages : 2675
Age : 71
Localisation : Reims ( près de...)
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Dim 17 Mar 2013 - 9:51

Bon....
je devrais tout lire avant de poster Embarassed

notez cependant cette alternative des bagues autolubrifiantes qui peut vous être utile dans bien des cas...et précisément à des endroits ou l'on ne pense presque jamais de lubrifier...
Revenir en haut Aller en bas
eilasor
^
avatar

Nombre de messages : 1416
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Dim 17 Mar 2013 - 11:08

Des bagues en bronze fritté, qu'il faut laisser tremper dans l'huile pendant quelques heures avant de les mettre en place
Revenir en haut Aller en bas
papytravaux
^
avatar

Nombre de messages : 2675
Age : 71
Localisation : Reims ( près de...)
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Dim 17 Mar 2013 - 11:59

eilasor a écrit:
Des bagues en bronze frité, qu'il faut laisser tremper dans l'huile pendant quelques heures avant de les mettre en place

Pardon, mais c'est dépassé depuis quelques décennies....
Et puis il faut réellement maitriser la technique, avoir l'assurance de bonnes températures ainsi que choisir le bon lubrifiant....

En 1968, j'ai du subir cette technique appliquée par l'ingénieur responsable du service technique auquel j'appartenais........Toutes les semaines il fallait démonter la calandre ( environ 1 tonne) pour remplacer ces fameuses bagues qui ne tenaient pas le lubrifiant, de grippaient et la calandre tournait dedans....Je vous passe les détails, mais trois autres semaines avec cette technique et les portées auraient été HS..la ligne de production arrétée...Une telle calandre valait à l'époque aux environs de 20000 francs.....presque la moitié du prix d'une maison..
Un WE, j'ai appliqué une autre technique, sans rien dire à personne, réusiné les pièces moi même chez le prestataire.......Le Lundi j'étais mal dans mon falzard avec la remontée de bretelles que je me suis prise....
mais personne ne m'a plus jamais imposé ce système de ré imprégnation....

maintenant, comme je dis toujours: " chacun fait comme il l'entend"
Revenir en haut Aller en bas
vonvon
^
avatar

Nombre de messages : 719
Age : 60
Localisation : Chez moi dans l'heure...
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Dim 17 Mar 2013 - 13:59

papytravaux a écrit:
vonvon a écrit:
chapeau

papytraveau a écrit:

"Mais peu importe, pourquoi tu ne fais pas l'essai de démarrage avec le tout en 6 volts sauf le démarreur en 12
tu aurais déjà la réponse à pas mal d'interrogations il me semble...il n'y a aucun risque de destruction de quoi que ce soit.."

J'ai trouvé, elle marche banane drive
Avec mon pote électricien, nous nous sommes aperçus avec du 6 volts que le démarreur pompe trop de jus donc étincelle très faible.
Avec le démarreur en 12 le reste en 6, l'étincelle est franche, la voiture démarre au quart de tour..

Démontage du démarreur, résultat trop de jeu au niveau des bagues du rotor surtout coté charbons .Il frotte légèrement contre l'induit d'où la perte de courant.
Je vais voir à faire des bagues car il n'y a pas assez de place pour mettre un roulement.
Je tiens à dire merci à tous ceux qui se sont pris la tête à chercher la solution top2

Ca aussi c'était dit biloutte....

alors tu vois quand tu veux

Pour la bague, il ne faut pas chercher à mettre un roulement même à aiguilles ni autre chose qu'une bague.
Imagines, placé à cet endroit les dégats que pourraient faire des billes ou aiguilles de roulement qui se feraient la valise....Par contre il te faut monter une bague autolubrifiante...Tu trouves celà chez tous les pros de la fourniture industrielle qui vendent roulements, poulies,pignons, etc....
je dois pouvoir te définir un produit si besoin

chapeau
Papytravaux, je ne savais pas que Reims était dans le "schNord" mdr ( Ça aussi c'était dit biloutte)
dit moi ce que tu mettrais comme bague (je dois pouvoir te définir un produit si besoin)
Le mieux est une bague lubrifiée à vie....
Revenir en haut Aller en bas
papytravaux
^
avatar

Nombre de messages : 2675
Age : 71
Localisation : Reims ( près de...)
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Dim 17 Mar 2013 - 17:50

[quote="vonvon"][quote="papytravaux"]
vonvon a écrit:
chapeau

Papytravaux, je ne savais pas que Reims était dans le "schNord" mdr ( Ça aussi c'était dit biloutte)
dit moi ce que tu mettrais comme bague (je dois pouvoir te définir un produit si besoin)
Le mieux est une bague lubrifiée à vie....

Je t'en prie, reste correct s'il te plait....
Je suis un immigré à Reims qui a reçu l'appel de la forêt, le soir au fond des bois......
Je suis un Chti ....mi ! et t'aviss pas tizot à dire quek cosse ed d'traviole.chi non té va vire et guiffe.. natif de La Bassée près de Lille

drink

Bon, pour ce qui concerne ta bague de démarreur, il bien évidemment de nos jours préférable de mettre une bague autolubrifiée...
Deux aspects possibles:
- 1) aspect bronze monobloc comme ce qui est généralement en place
- 2) bague bronze avec traitement de surface sur la partie fonctionnelle ( voici une approche des produits possibles http://barreau.matthieu.free.fr/cours/Liaison-pivot/pages/palier-1.html )

Il y a une trés grande diversité dans les qualités de bronzes qui correspondent à des applications bien particulières. Il en est de même pour les charbons, balais de moteurs....démarreurs et autres

Le choix d'un produit mal adapté fait que soit le produit ne tient pas, soit l'on " bouffe" la pièce en contact...

Concernant le principe suggéré par eilasor, techniquement ça tient la route, mais à la condition d'être au top pour les manips....Je vois mal ne serait-ce que la rentabilité de fabriquer un four pour une bague et un résultat incertain..
Revenir en haut Aller en bas
eilasor
^
avatar

Nombre de messages : 1416
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Dim 17 Mar 2013 - 18:25

On trouve des bagues de démarreurs et de dynamos en N O S (New old stock) dans toutes les bourses d'échanges !!
Revenir en haut Aller en bas
vonvon
^
avatar

Nombre de messages : 719
Age : 60
Localisation : Chez moi dans l'heure...
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Dim 17 Mar 2013 - 20:01

chapeau


merci papytraveaux, eilasor ;
Je vais voir avec mon pote tourneur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Dim 17 Mar 2013 - 21:03

Bonsoir
avec des bagues autolubrifiants pas besoin de graisse ni d'huile (plus de mal que de bien )
Revenir en haut Aller en bas
papytravaux
^
avatar

Nombre de messages : 2675
Age : 71
Localisation : Reims ( près de...)
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Dim 17 Mar 2013 - 21:53

cambouis a écrit:
Bonsoir
avec des bagues autolubrifiants pas besoin de graisse ni d'huile (plus de mal que de bien )

bonsoir

que veux-tu dire avec plus de mal que de bien ? et surtout de quels types de bagues parles-tu ?

Tout produit, toute technique répondent à des critères bien précis...
C'est vouloir jouer aux apprentis sorciers et ne pas respecter ces critères qui engendre des soucis, rien de plus...


Vonvon, tu as du voir sur le salon de Reims, il y avait un gars qui s'est spécialisé pour l'adaptation de joints cyclam à la place des garnitures mécaniques....
Mais si tu as un pote tourneur, c'est un jeu d'enfant que de faire l'adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Dim 17 Mar 2013 - 22:29

Bonsoir papy
les bagues bronze graphite dite autolubrifiante qualite BP25
je ne suis pas sorcier et ne possede pas la science infuse ,
je possede quelques connaissances dans certains domaines , qui mon etaient inculquees à l'ecole
je ne pioche pas mes connaissances dans google ni sur wikipedia
salutations
Revenir en haut Aller en bas
papytravaux
^
avatar

Nombre de messages : 2675
Age : 71
Localisation : Reims ( près de...)
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Lun 18 Mar 2013 - 8:59

cambouis a écrit:
Bonsoir papy
les bagues bronze graphite dite autolubrifiante qualite BP25
je ne suis pas sorcier et ne possede pas la science infuse ,
je possede quelques connaissances dans certains domaines , qui mon etaient inculquees à l'ecole
je ne pioche pas mes connaissances dans google ni sur wikipedia
salutations


Oh là....cool

je ne souhaitais que comprendre ce que tu entendais par plus de mal que de bien sans esprit critique et sans jugement de valeurs...
je n'ai par ailleurs défini aucune référence de produit comme celui cité plus haut limitant mon propos à un principe de réflexion......

mon recours à google n'est qu'une commodité pour donner quelques repères. Après faire état de l'acquis de mes connaissances ne serait que mettre en avant un égo sans importance

drink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: induit de démarreur   Lun 18 Mar 2013 - 9:04

Bonjour
vonvon , avant toute chose as tu verifie que l'induit n'est pas à la masse ou coupe ? celuici ayant frotte sur les masses polaires ...
Revenir en haut Aller en bas
Bouzic
^
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 64
Localisation : Meurthe & Moselle
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: induit de démarreur   Lun 18 Mar 2013 - 11:53

Bonjour Pierrot,

comment vérifie-t-on cet induit ? scratch

***********************************************
Francis .
8A  Berline commerciale

Une Rosalie  se mérite !!
Revenir en haut Aller en bas
eilasor
^
avatar

Nombre de messages : 1416
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   Lun 18 Mar 2013 - 11:59

Il faut un "grogneur" , Francis
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: restauration d'une 10cv série B   

Revenir en haut Aller en bas
 
restauration d'une 10cv série B
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Bordeaux - restauration d'un spécimen (naturalia - crocodile)
» Restauration de ma vespa 150 de 1962
» Avis de marché - Musée du Louvre - Restauration des boiseries du salon de Luynes
» Restauration Vespa PX
» [RESOLU] Restauration ROM Officielle et retour SAV

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
PASSION ROSALIE :: La vie en Rosalie (www.rosalie-citroen.eu) :: Question technique ?-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: